bulle

Je veux agir

Médias sous la loupe

Qu’est-ce que le projet Médias sous la loupe?
Quelques statistiques
Quelles sont les questions à se poser pour analyser les publicités?
Procédures pour faire parvenir une publicité et une critique à ANEB Québec
Prix Coup de Cœur ANEB
Prix Coup de masse ANEB


Qu’est-ce que le projet Médias sous la loupe ?


Médias sous la loupePar le biais du projet Médias sous la loupe, ANEB Québec souhaite développer le regard critique de la population en général face à la fois au caractère illusoire des modèles de beauté présentés dans les publicités et aux messages entourant la perte de poids, le corps et l’alimentation présentés dans les divers médias. Nous vous invitons donc à nous soumettre des publicités que vous désirez nominer pour un Prix Coup de Cœur ANEB ou pour un Prix Coup de Masse ANEB accompagnées d'un court texte expliquant votre choix. Si sélectionnées, les publicités et les critiques se retrouveront sur notre site web dans la Galerie Prix Coup de Cœur ANEB ou la Galerie Prix Coup de Masse ANEB. De plus, certaines des publicités ayant été choisies pour un Prix Coup de Cœur ANEB pourraient se retrouver dans quelques unes des conférences présentées par l’organisme. Donc en nominant des publicités pour un Prix Coup de Cœur ANEB vous pourriez contribuer à nos conférences.

Médias sous la loupe c’est donc :

Pourquoi cette initiative ? ANEB Québec a désiré souligner la Journée internationale sans diète du 6 mai 2008 par le lancement de cette nouvelle section sur son site web.  Les messages directs et indirects reliés à l’alimentation et aux diètes, au poids et au corps, ainsi qu’aux modèles de beauté véhiculés par les médias font de plus en plus partie de notre quotidien. Il y a donc lieu de se soucier des répercussions qu’ils peuvent avoir.  Certaines de ces répercussions peuvent être la préoccupation ou l’obsession du poids et de la silhouette, le recours à des diètes, à des régimes miracles ou à la restriction, des sentiments tels la culpabilité et la honte par rapport au corps ou à l’alimentation et le développement des troubles alimentaires lorsque d’autres facteurs sont également impliqués.

Les publicités choisies comme Prix COUP de COEUR ANEB représentent ce que ANEB Québec encourage tel :

Les publicités choisies comme Prix COUP de MASSE ANEB représentent ce que ANEB Québec perçoit comme pouvant :

Quelques statistiques


Voici certaines statistiques reliées aux troubles alimentaires, aux médias, à l’image corporelle de même qu’aux régimes amaigrissants et à la phobie du gras.  Les sources de ces statistiques sont indiquées et nous désirons souligner qu’afin de bien comprendre une statistique et de savoir d’où elle provient, il faut porter un regard critique sur la recherche de laquelle la statistique est tirée et se poser des questions telles :

Quels types de questions ont été posés lors de la recherche ?
Comment l’information a-t-elle été amassée ?
Qui sont les personnes ayant répondu aux questions de la recherche ?
Est-ce-que les personnes effectuant la recherche peuvent avoir été biaisées ?
Y a-t-il d’autres explications possibles pour les résultats obtenus ?

Les troubles alimentaires :

Au Québec 75 000 filles et femmes souffrent d’anorexie mentale et de boulimie. (1)

8% des femmes souffrent soit d’anorexie mentale ou de boulimie selon une estimation de The American Psychiatric Association Work Group on Eating Disorders. (2)

Les troubles alimentaires occupent maintenant le troisième rang au niveau des maladies chroniques les plus communes chez les adolescentes. (3)

Chez les athlètes féminines, le taux de prévalence des troubles alimentaires se situe entre 15% et 62%. (4)

Les médias :

Voir seulement 3 minutes d’images de mannequins très minces augmente les sentiments de dépression, de honte, de culpabilité, d’insécurité, de stress et d’insatisfaction. (5) 

Plus les femmes consultent des revues de mode, plus leur alimentation s’en voit influencée. (6)

Image corporelle :

71% des adolescentes désirent être plus minces malgré le fait que seulement une faible proportion d’entres elles ont un poids supérieur à leur poids santé. (7)

80%-90% des femmes n’aiment pas la silhouette de leur corps ou sont insatisfaites de leur poids. (8)

45% des hommes sont insatisfaits de leur masse musculaire. (9)

Les régimes amaigrissants et la phobie du gras :

L’industrie des régimes amaigrissants rapporte 50 milliard de dollars par année. (10)

Suivre un régime alimentaire est le comportement le plus répandu qui mène à un trouble alimentaire. (11)

52% des filles commencent une diète avant l’âge de 14 ans. (12)

95% des personnes qui suivent un régime amaigrissant reprennent le poids perdu au cours des cinq ans suivant le régime. (13)

La peur d’avoir un surplus de poids est si importante que les jeunes filles indiquent dans les sondages qu’elles craignent plus peur d’avoir un surplus de poids qu'elles craignent le cancer, une guerre nucléaire ou la perte de leurs parents. (14)

Plus de la moitié des femmes entre 18 et 25 ans préféreraient se faire renverser par une voiture que de présenter un surpoids tandis les 2/3 préféreraient être méchantes ou stupides. (15)

 

Quelles sont les questions à se poser pour analyser les publicités ?


Voici certaines questions à se poser lorsqu'on analyse d’une publicité :
Quel est le produit ou l’idée dont on fait la promotion ou la vente ?
Quels objets et quelles personnes sont présentés dans cette publicité ?
À qui cette publicité s'adresse-t-elle ? Quel est le public visé ?
Quel est le message principal véhiculé par la publicité ?
Quels sont les messages secondaires ou implicites de la publicité ?
Quelles sont les valeurs véhiculées par cette publicité ?
Quels sont les impacts possibles de cette publicité sur la population, pour ce qui est des perceptions, des valeurs, des façons de penser, des préoccupations ?

Quels sont les critères pour les Prix Coup de Cœur ANEB et les Prix Coup de Masse ANEB?


Afin de nominer une publicité pour un Prix Coup de Cœur ANEB, elle doit répondre à un ou plusieurs des critères suivants :

La publicité fait la promotion d'une vie équilibrée.
La publicité contient une ou des personnes qui reflète(nt) une diversité au niveau de la forme corporelle, du poids, des modèles de beauté, de l’âge, de l’ethnie.
La publicité contient une ou des personne(s) qui semble(nt) en santé et dont le poids est sain et naturel.
La publicité fait la promotion de la beauté sous diverses formes.
La publicité encourage l'acceptation du corps de même qu’une relation positive et harmonieuse avec le corps.
La publicité encourage une bonne estime personnelle et une confiance en soi. 
La publicité accorde de l’importance au bien-être à divers niveaux (physique, psychologique, social, émotif etc.)
La publicité présente la personne comme étant un tout composé d’éléments physiques, psychologiques, émotifs, intellectuels, sociaux, spirituels, etc.
La publicité fait la promotion du plaisir de manger et d'une relation saine et harmonieuse avec l’alimentation.  
La publicité encourage la diversité au niveau de l’alimentation.
La publicité présente l'activité physique comme favorisant un bien-être à divers niveaux.
Autre critère qui fait en sorte que selon vous cette publicité devrait être un Prix Coup de Coeur ANEB.

Afin de nominer une publicité pour un Prix Coup de Masse ANEB, elle doit répondre à un ou plusieurs des critères suivants :

La publicité fait la promotion de diètes, de régimes miracles, d’aliments légers ou sans gras.
La publicité présente la notion de bons et de mauvais aliments et encourage la restriction alimentaire.
La publicité transmet un message pouvant créer chez des individus des sentiments de culpabilité et de honte face à la nourriture.
La publicité encourage la perte de poids de même que la préoccupation avec le poids, la silhouette ou la minceur.
La publicité glorifie la perte de poids et la minceur et les associe au bonheur, au succès et à la réussite.
La publicité fait la promotion de notions de contrôle, de volonté et de discipline par rapport au corps ou à la nourriture.
La publicité fait la promotion d'un unique modèle de beauté et ne présente pas de diversité au niveau corporel.
La publicité contient des numéros qui sont présentés comme étant l’idéal à atteindre (poids, taille, mensurations).
La publicité contient une ou des personne(s) ayant un poids qui ne semble pas naturelle pour cette ou ces personnes.
La publicité contient une ou des personnes ayant un âge inférieur à celui du public visé (par exemple la publicité présente une adolescente alors que le produit s’adresse aux femmes adultes).
La publicité utilise le corps féminin pour la vente du produit.
La publicité contient des objets associés au contrôle du poids tels une balance.
La publicité fait la promotion de produits ayant pour but de transformer le corps ou de dissimuler certaines parties du corps.
La publicité présente l'activité physique comme ayant un but principalement esthétique ou de perte de poids.
Autre critère qui fait en sorte que selon vous cette publicité devrait être un Prix Coup de Masse ANEB.

 

Procédures pour faire parvenir une publicité et une critique à ANEB Québec


Pour soumettre vos images, lettres et commentaires, nous vous demandons de suivre les indications suivantes pour les images et les textes :

Indications pour la soumission des images :
Pour nous envoyer des images en format électronique, s'il-vous-plaît, numérisez les images à 100% (150 à 300 ppi), et sauvegardez le fichier au format jpg à la qualité maximale.  Envoyez-nous les par courriel à l'adresse suivante : medias@anebquebec.com. S'il-vous-plaît, ne nous envoyez pas de fichiers dépassant 2 mo.

- OU -

Si vous n'avez pas de numérisateur, envoyez-nous la page du média imprimé par la poste à l'adresse suivante en incluant les détails de la publication d'origine (nom du magazine ou du journal, date, numéro et page) :

Médias sous la loupe
ANEB Québec
114, avenue Donegani
Pointe-Claire, Québec H9R 2W3

Si vous faites référence au contenu d'un site Web, faites-nous parvenir l'adresse (URL) complète par courriel à l'adresse suivante : medias@anebquebec.com
Si vous nous envoyez une photo numérique d'un panneau d'affichage, s'il-vous-plaît, respectez les indications pour la soumission d'images numérisées données ci-haut et incluez si possible, la localisation du panneau.

Indications pour la soumission de textes :
Incluez le texte dans le corps de votre courriel à l'adresse suivante : medias@anebquebec.com.  S'il-vous-plaît, pas de fichiers attachés pour les textes.

Dans le corps du courriel, n’oubliez pas d’indiquer les raisons pour lesquelles vous avez choisi cette publicité. Pour ce faire, référez-vous aux sections Quelles sont les questions à se poser pour analyser les publicités et Quels sont les critères Coup de Cœur ANEB et Prix Coup de Masse ANEB.

Nous aimerions également pouvoir afficher votre nom et la ville de votre résidence. Nous vous prions d’indiquer ces informations si vous désirez qu’elles soient publiées.

Nous vous remercions chaleureusement pour votre participation.

 

Références :

(1) Nationale Eating Disorder Information Centre (NEDIC) / http://www.nedic.ca/
(2) American Psychiatric Association Work Group on Eating Disorder (2000). Practice guideline for the treatment of patients with eating disorders (revision). American Journal of Psychiatry, 157 (1), 1-39.
(3) Adolescent Medicine Committee, Canadian Pediatric Society (1998). Eating Disorders in adolescents: principles of diagnosis and treatment. Pediatrics and Child Health, 3(3) 189-92.
(4) Costin, C. (1999). The eating disorder source book : A comprehensive guide to the causes, treatment, and prevention of eating disorders. 2nd edition. Lowell House : Los Angeles.
(5) Stice, E. et Shaw, H. E. (1994). Adverse effects of media portrayed thin-ideal on woman and linkages to bulimic symptomatology. Journal of social and clinical psychology, 13, 288-308.
(6) Harrison, K. et Cantor, J. (1997). The relationship between media consumption and eating disorders. Journal of communication, 47, 40-67.
(7) Paxton, S., Wertheim, E., Gibbons, K., Szmukler, G., Hillier, L. et Petrovich, J. (1991). Body image satisfaction, dieting, beliefs and weight loss behaviours in adolescent girls and boys. Journal of Youth and Adolescence, 20, 361-379.
(8) Hutchison, M. G. (1985). Transforming body image: Learning to love the body you have. The Crossing Press, New York.
(9) Cohane, G. H. et Pope, H. G. (2001). Body image in boys : A review of the literature. International journal of eating disorders, 29, 373-379.
(10) Maine, M. (2000). Body wars : Making peace with women’s bodies. Carlsbad, CA : Gurze books.
(11) Zunino, N. (2000). Risk factors in the development of eating disorders. American Anorexia and Bulimia Association, Inc.
(12) Johnson, C., Lewis, C., Love, S., Lewis, L. et Stuckey, M. (1984). Incidence and correlates of bulimic behaviour in a female high school population. Journal of youth and adolescence, 1, 15-26.
(13) Grodstein, F., Levine, R., Troy, L., Spencer, T., Colditz, G. A. et Stampfer, M. J. (1996). Three-year follow-up of participants in a commercial weight loss program. Can you keep it off? Archives of Internal Medecine, 156, 1302-1306.
(14) Lisa Berzins, Dying to be thin: the prevention of eating disorders and the role of federal policy. APA co-sponsored congressional briefing. USA. 1997.
(15) Gaesser, G. (1996). Big fat lies: The truth about your weight and your health. New York: Fawcett Columbine.

  • Facebook
  • Twitter
  • Partage action
  • Fond estime de soi Dove
  • La Charte Québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée
  • Duide
  • Avon Canada